Festival International des Jeux de Cannes 2019

Nous n’avions pas pu le faire l’an dernier, mais cette année les Compagnons se sont rendus au Festival International des Jeux de Cannes qui s’est tenu du 22 au 24 février 2019 dans la belle cité nichée au bord de la Méditerranée. Voici un rapide tour d’horizon.

Les éditeurs

La longue file d’attente sur la Croisette avant les contrôles de sécurité

Presque tous les éditeurs qui comptent étaient présents.

Sur le site du 7e cercle, j’ai pu interroger l’équipe quant au futur de Night’s Black Agents (l’un des jeux préférés de notre groupe), dont la gamme VF n’a pas connu de nouveauté depuis plus de deux ans. Les choses devraient bouger dans les semaines qui viennent avec une annonce ferme : la poursuite de la gamme avec de nouvelles sorties (Double Tap en particulier demeure très attendu, tout comme l’Ecran du maître) ou son abandon définitif. Cette dernière option ouvrirait la possibilité d’une reprise de la licence par un autre éditeur français, le Studio Deadcrows paraissant à mon sens le candidat le plus évident pour Pelgrane Press puisque les Montpelliérains assurent déjà la localisation de The Fall of Delta Green et, bientôt, de Cthulhu Confidential.

Pour en revenir au Studio Deadcrows, leur stand était en effervescence. Nous avons eu le plaisir d’y retrouver Sarah Newton, venue présenter Mindjammer (et vous savez tout le bien que je pense de ce jeu de science-fiction dont le thème central est le transhumanisme) mais aussi les nouvelles licences Runequest et Glorantha, obtenues depuis peu. Le Studio Deadcrows participera aussi avec Edge à la publication en France de la future gamme de l’Appel de Cthulhu, l’un des jeux les plus aimés dans l’Hexagone. La boîte d’initiation est déjà annoncée.

A côté du Studio Deadcrows, nous avons eu le plaisir de retrouver Batro’Games, responsables de l’excellent Colonial Gothic, le coup de cœur de notre MJ Fabien pour le Prix de la Meilleure création francophone (voir ci-dessous).

Dans une autre allée, nous avons retrouvé les Studios Agate, où Les Ombres d’Estéren a retenu en particulier notre attention, notre MJ Fabien étant déjà un passionné de cette gamme.

Le stand de Black Book Editions était l’un des plus vastes. Les visiteurs s’y pressaient pour admirer les sorties en VF de Dungeons & Dragons, mais aussi la boîte toute fraîchement sortie de presse de Chroniques Oubliées Cthulhu disponible à un prix spécial festival. 2,6 kg de plaisir pour mettre à l’épreuve la santé mentale des néophytes confrontés grâce aux horreurs cosmiques du maître de Providence. Les parties de démonstrations s’enchaînaient d’ailleurs un peu plus loin : à première vue le pari de recourir au Mythe de Cthulhu dans un jeu d’initiation a été amplement réussi. Si la boîte attirera moins les rôlistes les plus aguerris (un tableau de jeu et des figurines pour Cthulhu !), je pense que les choix opérés par l’éditeur lyonnais sont excellents pour une boîte d’initiation. J’ai profité de ma visite du stand pour m’enquérir du futur de Tails of Equestria, un jeu que mes filles et leurs amis ont adoré lors de la partie que j’ai organisée pendant les vacances de Noël. D’ici la fin d’année, à quelques mois d’écart, devraient donc bien paraître le Bestiaire, les dés et la campagne La malédiction des statuettes (c’est surtout cette dernière que j’attends de pied ferme pour proposer une nouvelle partie aux enfants).

Magnifique visite aussi chez Arkhane Asylum Publishing, l’éditeur niçois étant devenu en peu de temps un acteur incontournable dans notre hobby. Les kits d’initiation de Vampire La Masquarade 5e édition trônaient en belle vue sur le stand. A côté, le manuel de Star Trek, suscitait beaucoup de convoitises… Il faut dire qu’auparavant aucun des jeux dédiés à la série culte n’avait été traduit dans la langue de Molière. L’intérêt de cette édition, qui semble très réussie, est de se baser sur la série originale. J’ai pu en profiter pour féliciter toute l’équipe pour la qualité du supplément La France des années 80 paru pour Tales from the Loop, là encore l’un des jeux qui a eu le plus de succès chez les Compagnons. J’ai enfin appris que la traduction en français du très intriguant Forbidden Lands, autre création de l’éditeur suédois Fria Ligan ne devrait pas tarder, dans le cadre a priori d’un futur financement participatif.

Didier Guiserix en pleine séance de dédicaces

Rencontre avec les légendes

Les festivals sont aussi l’occasion de rencontrer des illustrateurs et des auteurs dont l’imagination nous transporte, parfois depuis de nombreuses années, vers des contrées bien éloignées de nos quotidiens.

Cette année le FIJ a pu se flatter de la présence de nombreuses stars. Outre Sarah Newton, nous avons rencontré le mythique Didier Guiserix, venu présenter la nouvelle édition de son jeu Mega. Pour moi, Mega occupe une place particulière puisqu’il s’est agi du premier jeu que j’ai essayé en tant que joueur (auparavant j’avais toujours été Maître de Donjon à Dungeons & Dragons, et ce depuis mes 8 ans). Si le Maître Guiserix passe près de chez vous, faîtes le déplacement. Vous pourrez partager des anecdotes uniques que seul quelqu’un qui a connu le tout début de notre hobby en France, avec des personnes comme François Marcela Froideval, peut narrer, Mais, de plus, l’homme est d’une incroyable générosité, n’hésitant pas à passer 40 minutes par dédicace pour offrir à chaque fan un dessin tout simplement superbe.

Role n’Play

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement je trouver que l’initiative Role n’ Play est l’une des meilleures choses qui soient arrivées en 2018 à notre hobby. Alors que la chaîne a démarré son activité seulement en septembre de l’année dernière, on peut dire que sa manière de faire découvrir le jeu de rôle a déjà fait école. Nous tenons enfin notre propre Critical Role !

Quel plaisir de voir que le financement participatif lancé il y a quelques semaines et qui vient de se terminer juste après le festival a très largement dépassé toutes les espérances, preuve de la bonne santé de notre hobby mais aussi juste récompense pour les créateurs de cette émission qui ont su, avec cœur, créer un programme susceptible d’initier de nouveaux joueurs au jeu de rôle.

Le casting au grand complet était présent au Festival et malgré les nombreuses heures sur le stand Black Book Editions, la bande à Julien Dutel a réussi même à enregistrer un épisode spécial en live. Les nombreux fans se sont pressés pour des dédicaces et les acteurs étaient eux-mêmes visiblement surpris par les réactions enthousiastes alors même que l’émission n’existait pas encore il y a moins d’un an.

Les trois lauréats du 1er Prix du Jeu de rôle !

Prix du Jeu de Rôle

L’un des moments les plus marquant de cette édition du FIJ a été la cérémonie de remise des Graals d’Or, c’est-à-dire du Prix du Jeu de rôle. Ce prix permet de combler un vide : jusqu’à présent aucune distinction n’était attribuée pour saluer le travail des meilleurs éditeurs dans notre hobby. En effet, l’As d’or ne concerne que les jeux de société à proprement parler et non les jeux de rôle.

Avec le soutien du Festival International du Jeu de Cannes, le GR.A.A.L. (GRoupement Azuréen des Associations Ludiques) était à l’initiative de ce projet. Pour le mener à bien, Samy Bendjouda et son équipe avaient réuni, au sein du jury, des acteurs reconnus du milieu du jeu de rôle : Le Guide du Rôliste Galactique (GROG), le magasin Philibert, ou encore la Fédération Française de Jeux de Rôle (FFJDR). A côté de ces institutions, le GR.A.A.L avait fait appel aux associations adhérentes spécialisées dans le domaine du jeu de rôle : C’est Pas D’Rôle (dont l’un des animateurs est le célèbre Aldo Pappacoda), le Club Calliopé, Juste Un Dé Association, On Sort Le Grand Jeu ou encore Roll’n’Troll.

Pour cette première édition, dont je dois saluer le professionnalisme, trois distinctions étaient prévues : Meilleure réédition, Meilleure Création internationale et, enfin, Meilleure Création francophone.

Voici le palmarès de l’édition 2019 :

Meilleure réédition : Pavillon Noir édité Black Book Editions

Meilleure Création internationale : Tales from the Loop édité par Arkhane Asylum Publishing

Meilleure Création francophone : Colonial Gothic édité par Batro’Games

Notre MJ Fabien – oui, le plus gentleman d’entre nous, celui qui nous pousse sans cesse à nous dépasser et à adhérer aux idéaux les plus élevés de notre hobby – aura d’ailleurs réussi à nous épater avec son pronostic parfaitement exact concernant le meilleur JdR francophone. A titre personnel, j’ai éprouvé une petite déception en découvrant que Mindjammer ne figurait pas dans la liste des trois finalistes de la catégorie Meilleure Création internationale, mais j’ai été heureux de voir que le gagnant final était Tales from the Loop, un jeu que les Compagnons ont beaucoup apprécié.

Triathlon du Jeu de Rôle

Toujours grâce à l’incroyable équipe du GR.A.A.L, nous avons participé au Triathlon du Jeu de Rôle, LE rendez-vous incontournable de chaque édition du FIJ pour les passionnés que nous sommes.

Cela faisait presque quinze ans que je n’avais pu y participer et je dois dire que j’étais un peu fébrile. Là encore, le GR.A.A.L. s’est distingué par une organisation sans faille et si nous avons souffert de quelques cafouillages de la sécurité, nous avons pu démarrer parfaitement à l’heure et partager l’émotion de notre hobby dans une salle parfaitement équipée, au milieu des tables d’autres joueurs, souvent mastérisées par les auteurs des jeux proposés. Pour notre part, nous avons avancé notre campagne The Persephone Extraction pour Night’s Black Agents.

A l’issue de notre partie, après avoir bénéficié des soins des volontaires du GR.A.A.L. qui passaient régulièrement nous réapprovisionner en boissons froides et chaudes ou encore en nourriture, nous avons eu de surcroît le plaisir de nous voir offrir chacun un exemplaire du Kit de démarrage de Vampire La Masquarade 5e édition ainsi que 2d6 à l’effigie du GR.A.A.L. ! Nous ne pouvions imaginer plus belle conclusion à une visite déjà mémorable.

Que de chemin notre groupe a parcouru depuis 2014.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s